Vacances en toute sécurité à Rimini
>

Itinéraire de la Rimini de la Renaissance

La ville de Rimini est riche de nombreux vestiges de la Renaissance, comme le célèbre Temple Malatesta et le Château Sismondo, voulus par Sigismondo Pandolfo Malatesta, Seigneur de Rimini, appartenant à la dynastie des Malatesta qui rendit la ville de Rimini très importante.

Au XVI siècle, Rimini passa sous domination vénitienne et perdit une grande partie de son prestige, malgré cette situation des importants œuvres architecturales et urbanistiques et des chefs-d’œuvre de Giorgio Vasari et Paolo Veronese furent réalisés.

Parcours :

  • Temple Malatesta
  • Palais Lettimi
  • Place Cavour
  • Château Sismondo
  • Musée de la ville
  • Église Saint-Julien Martyr
  • Église Sainte-Marie de l’Assomption ou de la petite Colonne
  • Abbaye de Scolca ou San Fortunato

Départ du Temple Malatesta dans la rue IV Novembre.

Voulu par Sigismondo Pandolfo Malatesta et projeté par Leon Battista Alberti à partir de l’année 1447, le Temple Malatesta est actuellement la cathédrale de Rimini depuis 1809. De nombreux artistes de l’époque travaillèrent à la réalisation de la cathédrale, comme Matteo de’ Pasti, Agostino di Duccio, Piero della Francesca, Giorgio Vasari, Guarino da Verona, Basinio da Parma, Roberto Valturio et Poggio Braccioini. À l’intérieur du temple, se trouve le célèbre Crucifix de Giotto, appartenant à la précédente église franciscaine. Selon le critique d’art et historien Cesare Brandi, le Temple Malatesta peut être considéré comme« le symbole même de la Renaissance ».

Le tour continue vers la Place Cavour, en passant dans la rue Tempio Malatestiano, où se trouvent les ruines du Palais Lettimi, un somptueux palais de la Renaissance, détruit à cause des bombardements de la deuxième guerre mondiale, dont se gardent encore le portail originel, les fenêtres et les caractéristiques murs. Arrivés à destination, vous pourrez admirer l’ancienne poissonnerie du XVIII siècle, la fontaine dénommée de la Pomme de Pin, qui fut admirée par Léonard de Vinci pendant sa visite à Rimini, la statue du Pape Paul V, le théâtre Amintore Galli du XIX siècle, le Palais de l’Arengo, le Palais du Podestà et le Palais Garampi, de la Renaissance, l’actuel siège de la municipalité de Rimini.

Pas loin de la place Cavour, il y a le château Sismondo, une forteresse construite par Sigismondo Pandolfo Malatesta, à partir de l’année 1437. Expression du pouvoir militaire et politique de Sigismondo, aujourd’hui la forteresse abrite beaucoup d’expositions.

De place Cavour, retournez sur l’avenue principale et procédez vers la rue Gambalunga, jusqu’à la place Ferrari, puis tournez à droite dans la rue Tonini, où vous trouverez le Musée de la Ville. À l’intérieur, se trouvent de nombreux vestiges archéologiques de la ville de l’époque préhistorique à l’Antiquité tardive et beaucoup d’œuvres d’art du Moyen Âge à l’époque moderne. Parmi les œuvres de la Renaissance, on cite les médailles de Malatesta de Matteo de’ Pasti et du Pisanello et le tableau avec la Pitié de Giovanni Bellini (1470). Billet d’entrée 7 €, réduit 5 €, réduit pour groupes avec une guide touristique 2 €.

Retournez sur l’avenue principale, le Corso d’Augusto, et procédez vers le quartier San Giuliano, où vous trouverez l’Église Saint- Julien Martyr (Chiesa di San Giuliano Martire), qui abrite le prestigieux tableau d’autel de Paolo Veronese (1587) et le merveilleux polyptyque de Bittino da Faenza (1409), qui raconte l’histoire de Saint Julien.

Pas loin du centre historique, sur la rue Flaminia, se trouve l’Église Sainte-Marie de l’Assomption ou de la petite Colonne(Chiesa di Santa Maria Annunziata o della Colonnella). De propriété de la municipalité de Rimini et datant de 1510, l’église est appelée « de la petite colonne », parce qu’elle est située près du dernier borne milliaire de la Via Flaminia. À l’intérieur, les décorations en terre cuite ont été créés par Bernardino Gueritti.

La dernière étape du parcours de la Renaissance est l’Abbaye de Scolca (Abbazia di Santa Maria Annunziata Nuova di Scolca) ou San Fortunato, qui se trouve dans la rue Covignano 257, à 4,5 Km du centre historique. Elle a été édifiée par Carlo Malatesta dans l’année 1418. Dans les années 1547-48, Giorgio Vasari peignit le tableau d’autel représentant l’Adoration des Rois Mages et il écrivit son recueil biographique Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes ici.

Durée : une journée

Il est possible d’effectuer le tour dans la Rimini de la Renaissance avec un guide touristique, en utilisant sa propre voiture ou les transports publics.

Le parcours n’a aucune difficulté, donc il est indiqué pour tout le monde et pour toutes les âges.

Informations sur les coûts, les entrées aux monuments et la réservation de guides touristiques :

[email protected]

Pour les informations sur les horaires d’ouverturevérifiez sur les sites Web des endroits :

www.museicomunalirimini.it

www.diocesi.rimini.it/parrocchie-e-chiese/parrocchie/basilica-cattedrale-tempio-malatestiano

www.diocesi.rimini.it/parrocchie-e-chiese/parrocchie/s-giuliano-martire

www.diocesi.rimini.it/parrocchie-e-chiese/s-maria-a-colonnella

www.diocesi.rimini.it/parrocchie-e-chiese/parrocchie/s-fortunato

La Piazza Malatesta tire son nom du château de Sigismondo Pandolfo Malatesta, seigneur de Rimini de 1432 à 1468. L’édifice associe à un but célébratif des exigences de défense. La forteresse s’imposait par la […]

Lire la suite…

Deuxième forum de la Rimini romaine, la piazza Cavour joua un rôle fondamental à partir du Moyen Age. D’un côté, magasins et cafés, de l’autre, une théorie d’édifices solennels, considérés comme les […]

Lire la suite…

Antique forum romain placé au croisement entre le decumanus maximus et le cardo maximus, dénommée pendant des siècles « piazza delle erbe », elle est plus tard devenue la Piazza Tre Martiri en la […]

Lire la suite…

Savez-vous que Rimini n’offre pas seulement la plage et la mer ? La forme du territoire est parfaitement adaptée aux besoins des cyclistes : à partir des routes plates, on passe à travers les collines qui dominent les petits villages […]

Lire la suite…

Un spectacle de la nature à une centaine de kilomètres de Rimini : un des parcours souterrains les plus fascinants du monde. Les grottes ont été créées, au cours des millénaires, par […]

Lire la suite…

Construit en 27 av. J.-C., en l’honneur de César Octavien Auguste, c’est le plus ancien des arcs romains encore existants; il se trouve dans le point de rencontre entre la voie  Flaminia (qui […]

Lire la suite…

La Ligne Gothique était une ligne défensive allemande située dans le Nord de l’Italie, qui traversait l’Émilie-Romagne, en passant pour les Apennins jusqu’à la Mer Adriatique. En septembre 1944, après l’armistice signé […]

Lire la suite…

L’antique Porte Montanara fut construite à l’époque de Sylla, au IIe siècle av. J.-C. ; c’était l’une des quatre entrées – les autres étant les portes Romana, Gallica et Marina – de Ariminum. De […]

Lire la suite…

Imposante œuvre architecturale d’époque romaine, le pont fut érigé sur le fleuve Marecchia sur un décret de l’empereur Auguste et sa réalisation fut achevée par son successeur, Tibère (14 – 21 apr. J.-C.). En pierre […]

Lire la suite…

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous les meilleures suggestions pour vos vacances à la plage à Rimini ? Ecrivez votre adresse mail ci-dessous. Vous ne recevrez que des nouvelles intéressantes.

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous les meilleures suggestions pour vos vacances à la plage à Rimini ? Ecrivez votre adresse mail ci-dessous. Vous ne recevrez que des nouvelles intéressantes.