Vacances en toute sécurité à Rimini
>

Itinéraires de la Ligne Gothique

La Ligne Gothique était une ligne défensive allemande située dans le Nord de l’Italie, qui traversait l’Émilie-Romagne, en passant pour les Apennins jusqu’à la Mer Adriatique.

En septembre 1944, après l’armistice signé par Badoglio, la vallée du Conca devint le champ de bataille principale à cause de la progression des armées alliées. La guerre le long de la ligne gothique fit beaucoup de victimes entre les soldats des deux parties et les civils. De nombreux villages et villes ont été bombardés et entièrement détruits, tellement que les dommages causés par la seconde guerre mondiale sont toujours visibles dans ce pays, bien que beaucoup d’années se soient écoulées.

Il y a deux différents itinéraires de la ligne gothique : un itinéraire vers l’arrière-pays, qui traverse CattolicaMorciano di RomagnaMontegridolfoGemmano et Montescudo-Montecolombo, et un itinéraire, qui va de Riccione à San Marino, en passant pour Coriano et Rimini.

Situé dans le village de Montegridolfo, le musée de la ligne gothique offre de nombreux témoignages de la seconde guerre mondiale et chaque année, vers la mi-août, il y a aussi un important évènement : « La Montegridolfo Liberata ». Il s’agit d’une reconstitution historique de la célèbre bataille de Montegridolfo, qui conduisit à la libération de l’occupation allemande du village le 31 août 1944.

Ne manquez pas l’occasion de visiter ces merveilleux endroits, riches d’histoire et de culture !

 

Construit en 27 av. J.-C., en l’honneur de César Octavien Auguste, c’est le plus ancien des arcs romains encore existants; il se trouve dans le point de rencontre entre la voie  Flaminia (qui […]

Lire la suite…

Imposante œuvre architecturale d’époque romaine, le pont fut érigé sur le fleuve Marecchia sur un décret de l’empereur Auguste et sa réalisation fut achevée par son successeur, Tibère (14 – 21 apr. J.-C.). En pierre […]

Lire la suite…

Antique forum romain placé au croisement entre le decumanus maximus et le cardo maximus, dénommée pendant des siècles « piazza delle erbe », elle est plus tard devenue la Piazza Tre Martiri en la […]

Lire la suite…

Deuxième forum de la Rimini romaine, la piazza Cavour joua un rôle fondamental à partir du Moyen Age. D’un côté, magasins et cafés, de l’autre, une théorie d’édifices solennels, considérés comme les […]

Lire la suite…

Un spectacle de la nature à une centaine de kilomètres de Rimini : un des parcours souterrains les plus fascinants du monde. Les grottes ont été créées, au cours des millénaires, par […]

Lire la suite…

La ville de Rimini est riche de nombreux vestiges de la Renaissance, comme le célèbre Temple Malatesta et le Château Sismondo, voulus par Sigismondo Pandolfo Malatesta, Seigneur de Rimini, appartenant à la dynastie des Malatesta qui […]

Lire la suite…

Savez-vous que Rimini n’offre pas seulement la plage et la mer ? La forme du territoire est parfaitement adaptée aux besoins des cyclistes : à partir des routes plates, on passe à travers les collines qui dominent les petits villages […]

Lire la suite…

La Piazza Malatesta tire son nom du château de Sigismondo Pandolfo Malatesta, seigneur de Rimini de 1432 à 1468. L’édifice associe à un but célébratif des exigences de défense. La forteresse s’imposait par la […]

Lire la suite…

L’antique Porte Montanara fut construite à l’époque de Sylla, au IIe siècle av. J.-C. ; c’était l’une des quatre entrées – les autres étant les portes Romana, Gallica et Marina – de Ariminum. De […]

Lire la suite…

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous les meilleures suggestions pour vos vacances à la plage à Rimini ? Ecrivez votre adresse mail ci-dessous. Vous ne recevrez que des nouvelles intéressantes.

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous les meilleures suggestions pour vos vacances à la plage à Rimini ? Ecrivez votre adresse mail ci-dessous. Vous ne recevrez que des nouvelles intéressantes.